Assises nationales

Assises nationales de l'édition indépendante 2023 - Aix-en-Provence

Dans la droite ligne de son objet, la Fédération organise, en collaboration avec l’Agence régionale du Livre Provence-Alpes-Côte d’Azur, ses premières Assises nationales les jeudi 2 et vendredi 3 février 2023 à Aix-en-Provence.

Au programme de ces 1ères Assises nationales

JEUDI 2 FÉVRIER, 9h00 – 17h45

La matinée sera consacrée à la définition et à la situation économique de l’édition indépendante et l’après-midi à «Diffuser etdistribuer autrement».

9H – 9H30 / ACCUEIL PETIT-DÉJEUNER

9H30 – 10H00 / OUVERTURE DE LA JOURNÉE

10H00 – 10H45 / DÉFINIR L’ÉDITION INDÉPENDANTE

Définir c’est avant tout chercher à caractériser, délimiter et préciser. Exercice redoutable tant les acteurs de l’édition dite « indépendante » sont pluriels : statuts juridiques différents, niveaux de CA oscillant de 5.000 € à 10 millions d’euros, production s’échelonnant de 3 à 100 titres par an et traitant aussi bien de philosophie, de poésie, de jeunesse, que de régionalisme. Se réunissent-ils donc par opposition à une édition «courtisane»,  «marchandisée», subordonnée au «capital »,  «tributaire» d’une course effrénée à toujours plus de nouveautés, éprise des monopoles et des rachats en tout genre ? Ou sont-ils tout simplement unis par l’envie de faire vivre et émerger la création, d’inventer de nouveaux genres, de penser autrement la fabrication du livre, de refondre un nouveau modèle ?

> Présenté par Sophie Noël, sociologue, professeure en sciences de l’information-communication à l’Université Paris 2 Panthéon Assas.

11H00 – 11H40 / SITUATION ÉCONOMIQUE DE L’ÉDITION INDÉPENDANTE

Quelle est l’économie réelle des éditions indépendantes ? Que représentent-elles en termes de chiffres d’affaires, d’emplois, de valeur ajoutée, de rentabilité ? Quel est le poids réel de la librairie indépendante dans leur activité ? Quels niveaux de production, de placements, de retours, de réassorts ? Combien versent-ils annuellement de droits d’auteur ? Quel a été l’impact de la crise sur leur activité ? Comment se projettent-ils vers l’avenir ?

> Présenté par David Demartis, auteur de l’étude.

11H45 – 12H45 / LES POLITIQUES DE SOUTIEN À L’ÉDITION INDÉPENDANTE

De nombreuses aides existent pour soutenir l’édition indépendante dans ses process de fabrication, ses besoins en investissement, en commercialisation, en mobilité ou bien encore en cas d’urgence. Quelles sont-elles et comment les mobiliser ? Comment se construisent-elles entre État et collectivités ? Comment mieux les adapter aux besoins de l’édition indépendante ?

12H45 – 14H00 / PAUSE DÉJEUNER BUFFET

14h00 – 15h15 / DIFFUSION, DISTRIBUTION : QUELS MODÈLES POUR L’ÉDITION INDÉPENDANTE ?

Après le vote des amendements Darcos, qu’en est-il de l’encadrement des tarifs postaux ? Ce nouveau tarif permet-il à l’édition indépendante de mieux structurer ses ventes en direct ? Face à la concentration des acteurs de la diffusion-distribution, quelles souplesses inventées pour adapter les modèles délégués aux réalités des éditions indépendantes ? Cela passe-t-il par des solutions mutualisées ? Quelles échelles sont les bonnes ?

> Une table ronde animée par Coraline Passet, en présence de Julie Bacques (relation libraires), Julien Delorme (La Peuplade), Benoit Vaillant (Pollen), Dorothée Perrault (Ced-Cedif), Dominique Tourte (invenit).

15h20 – 15h35 / L’ÉDITION INDÉPENDANTE VUE PAR LA LIBRAIRIE

Restitution des films, enquêtes et témoignages recueillis par les étudiants de la formation BUT Info-Com option Métiers du livre de l’IUT de Lille et les Master 1 Edition d’Aix-Marseille Université.

15h45 – 17h00 / BIBLIODIVERSITÉ, ENGAGEMENT : PAR QUEL(S) PRISME(S) INVITER L’ÉDITION INDÉPENDANTE EN LIBRAIRIE ?

A priori séparées un peu plus par la crise et ses impératifs économiques, l’édition et la librairie indépendante semblent pourtant réunies sous l’égide de la création et de la diversité. Comment permettre à chaque partie de mieux travailler ensemble ? Comment trouver plus de places pour l’édition indépendante sur les tables des librairies ? Comment rendre possible une amélioration des relations commerciales ?

>  Intervenants à confirmer

17h05 – 17h45 / BONNES IDÉES, BONNES PRATIQUES : UNE SUCCESSION DE TÉMOIGNAGES SOUS FORME DE PITCH ET VIDÉOS

• Campagne de levée de fonds et souscription

• Podcast et nouveaux lecteurs

• Gratuité et partage de contenus

 

à partir de 19h30 / Buffet dinatoire suivi d’un concert de la Guinguette Hot Club

 

VENDREDI 3 FÉVRIER, 10h – 18h00

La matinée sera consacrée à « co-agir autrement » et l’après-midi à « produire autrement ».

10H00 – 11h15 / LA RELATION AUTEURS-AUTRICES ET ÉDITIONS INDÉPENDANTES : AU CŒUR DES NOUVEAUX ENJEUX ?

L’édition indépendante se définit partiellement par la place qu’elle accorde à la création, à ses marges et ses différences. Pour beaucoup, sa relation aux auteurs et autrices illustre pleinement sa démarche de «proximité». Peut-on toutefois encore affirmer que l’édition indépendante demeure un refuge pour les auteurs et autrices dans un monde éditorial confronté à une concentration effrénée, ou participe-t-elle à la précarité du statut d’auteur ? Comment rétablir un dialogue équilibré ? Quelles limites à l’implication des auteurs dans la phase de création ? de commercialisation ?

> Une table ronde animée par François Annycke, en présence de Hélène Vignal (Charte des auteurs et illustrateurs jeunesse), Patrice Locmant (SGDL), Joël Lévêque (A Contresens éditions), Frédéric Maupomé (auteur).

11H30 – 12H45 / LA PLACE DE L’ÉDITION INDÉPENDANTE DANS L’ACTION CULTURELLE : ACTRICE DU CHANGEMENT ?

Malgré la place faite à l’édition indépendante en bibliothèque, toutes deux garantes de la bibliodiversité, les liens directs entre éditeurs indépendants et les établissements de culture publique sont complexifiés par une diffusion parfois absente ou difficile, et les contraintes des marchés publics. Plus généralement, comment l’édition indépendante est-elle représentée dans les actions et événements autour de la promotion du livre et de la lecture? A-t-elle un rôle spécifique à jouer et lui en donne-t-on les moyens ?

> Une table ronde animée par Aurélie Olivier, en présence de Gaëlle Bohé (prix Hors Concours), Patrice Locmant (SGDL), Francis Combes (L’Autre Livre) + intervenants à confirmer.

12H45 – 14H00 / PAUSE DÉJEUNER BUFFET

+ Table d’exposition de 13h à 17h :  Les outils numériques libres

14H00 – 14H45 / ATELIERS PRATIQUES

• Atelier 1 : Livre numérique et accessibilité (Accessibility Act)

• Atelier 2 : Pensée critique et édition engagée

• Atelier 3 : Scouts, achats et cessions de droits : quels enjeux ?

14H50 – 15H35  / ATELIERS PRATIQUES

• Atelier 4 : Comment réduire notre dépendance face aux géants du numérique ?

• Atelier 5 : Développer son référencement : ONIX et métadonnées

• Atelier 6 : Le coût de l’écoresponsabilité

Merci de pré-réserver les ateliers de votre choix lors de la saisie de votre inscription

15H45 – 17H00 / L’ÉDITION INDÉPENDANTE : UNE INDUSTRIE À LA PÉRIPHÉRIE ?

À l’aune de toutes les différentes interventions, il s’agira ici d’interroger les facteurs d’existence d’une édition trop souvent définie «à la marge», d’observer et de comprendre comment s’organise la lutte contre la centralisation et la concentration de l’industrie du livre, voire de remettre en cause l’opposition centre/périphérie, et enfin de réinterroger la notion de territoire des éditeurs “en région”.

>  Intervenants à confirmer

17H10 – 17H40 / RESTITUTION ET SYNTHÈSE DES DEUX JOURNÉES

17H45 – 18H00 / CLÔTURE

OBJECTIFS

> Définir l’édition indépendante 
> Favoriser l’identification de la profession d’éditeur indépendant auprès des publics, des partenaires culturels et institutionnels, politiques et économiques 
> Renforcer la cohésion entre éditeurs 
> Mettre en valeur la contribution de cette profession à la vie culturelle, intellectuelle, artistique et sociale

THÉMATIQUES

  • L’édition indépendante : état des lieux, définition de l’édition indépendante et situation économique.
  • Diffuser et distribuer autrement : les relations avec les libraires, les tarifs postaux, etc.
  • Coagir autrement : la relation auteurs-autrices et éditions indépendantes ; la place de l’édition indépendante dans l’action culturelle.
  • Produire autrement : des ateliers pratiques sur le référencement, la e-reputation, le livre numérique, le coût de l’écoresponsabilité, etc.

>> Les inscriptions ouvrent à partir du 15 octobre 2022 pour les maisons d’édition
et du 16 novembre pour tous les acteurs de la chaîne du livre <<